Les musiciens

Nanou

Nanou

Elle est tombée dans la musique toute petite, bercée par un papa accordéoniste, une maman violoniste et banjoïste. Elle découvre la guitare à 11 ans : c'est une révélation. Les 10 années qu'elle passe à Paris lui permettent de faire de belles rencontres musicales et d'explorer divers styles comme le jazz, la musique brésilienne et le blues, tout cela en trio de guitares. A son arrivée à Annecy, elle donne des cours de guitare pendant 15 ans au Polyèdre à Seynod. Elle redécouvre la musique celtique, rencontre François ; une nouvelle aventure commence. Leur duo s'appelle "vivement mardi" puis le groupe deviendra "Wooden Legs" et s'étoffera de nouveaux musiciens.

François

francois

Né en 1954, il est le doyen du groupe. Bien qu'il ait taquiné le vieux banjo de son papa à 7 ans, il a ensuite abandonné tout intérêt pour la musique... jusqu'à un certain jour de l'été 1997 où il assiste à un concert de musique celtique. Il tombe sous le charme. Après une parenthèse de 20 ans, il reprend le vieux banjo, met des cordes neuves et s'évertue à le domestiquer. L'évolution est vite remarquable. Sa rencontre avec Nadine au hasard de concerts a été décisive. Elle jouait de la guitare, lui du banjo ; il n'en fallait pas plus pour former un groupe. De "vivement mardi" aux "Wooden Legs", l'aventure continue

Céline

celine site

Après un cursus classique assez long (conservatoire) elle fait un break. Elle reprend le violon en découvrant la musique traditionnelle. Elle fait danser les folkeux au sein de l'association Croc-Danse depuis des années. Elle est donc habituée au répertoire irlandais et s'évertue à apprivoiser nos arrangements et structures un peu tordus parfois, il faut bien le dire. Elle maîtrise superbement son instrument et a toujours plein d'idées sur les arrangements.

Aurelien

aurel site

Dès l'adolescence, il est attiré par les percussions, le rythme. Il écoute des groupe rock et métal en s'intéressant à divers styles notamment le jazz rock fusion. Il commence l'apprentissage de la batterie à 17 ans. Il élargira ses explorations musicales dans une battucada brésilienne. Dès les premiers concerts, des Wooden Legs, Aurélien s'est proposé pour gérer le son. Avec beaucoup de rigueur et de sensibilité, il a modelé le son du groupe. Avec le temps, il s'est épris de cette musique qu'il trouve enivrante et rythmée. Il intègre le groupe en 2006. Il y apporte une touche rock et sait créer également des atmosphères très subtiles. Sa batterie électronique lui permet d'explorer de nouveaux sons et de rappeler le bodhran et les percussions de Xavier

Lucie

Lucie

Rockeuse de cœur,  elle aime faire swinguer sa contrebasse dans les jigs endiablées et ose utiliser l'archet pour colorer les chansons douces d'une nappe voluptueuse. Arrivée depuis peu dans le groupe, elle a vite pris ses marques et prend du plaisir à jouer. Cette bosseuse a plein d'idées dans la tête. Sa jeunesse nous fait du bien

en 2016, elle fait un break et revient en 2017 avec de nouvelles idées bien-sûr. Sur certains morceaux, elle prend la contrebasse pour jouer à l'archet. Elle innove  avec sa cornemuse électronique et s'attaque au chant. De nouveaux horizons s'ouvrent

Antoine

DSC_0019

C'est lors d'un concert que nous faisons la connaissance d'Antoine. Il nous dit avoir envie de jouer avec nous. Il va chercher sa basse et son ampli et nous rejoint sur scène. C'est le début d'une belle collaboration. Il joue dans bon nombre de formations et se partage surtout aujourd'hui entre les groupes Wooden Legs et Blues Zen Soul. Il donne également des cours. Cet excellent musicien nous régale de ses improvisations, de sa bonne humeur et de son immense gentillesse.